Patty Jenkins confirme l'annulation de son Wonder Woman 3

Patty Jenkins confirme l'annulation de son Wonder Woman
3

Au cours de la semaine passée, le Hollywood Reporter dressait un nouvel état des lieux sur l'avancée de DC Studios, dont la direction a été confiée à James Gunn et Peter Safran au cours de l'automne passé. En cause, la remise par le duo d'une "bible", d'une feuille de route censée tracer la direction des adaptations DC au cinéma, à la télévision et en jeu vidéo sur les dix ans à venir. Alors que l'univers cinématographique tente de s'installer sans réellement réussir à affirmer sa notion d'univers "partagé" depuis maintenant dix ans, on apprenait que la réalisatrice Patty Jenkins ne s'occuperait pas du film Wonder Woman 3 (pourtant annoncé peu de temps après que Wonder Woman 1984 soit sorti), dont le script avait été refusé vis à vis des plans pour le personnage dans la future feuille de route de Gunn et Safran. La réalisatrice s'est exprimée tout récemment pour confirmer avoir bien quitté le projet, mais pour éclaircir quelques points également sur les conditions de son départ.

Pas de violence, c'est les vacances

C'est par ses réseaux sociaux que la réalisatrice Patty Jenkins a tenu à mettre les choses au clair : oui, le Wonder Woman 3 prévu n'aura pas lieu, comme le rapportait le Hollywood Reporter ; mais la cinéaste tient à jouer la nuance et à préciser qu'il n'y a pas eu de "départ" ou de clash dans ses rapports avec Warner Bros., James Gunn ou Peter Safran

"Je n'ai jamais quitté le projet. J'ai été ouverte à tout ce qu'on pourrait me proposer. Mais j'ai compris qu'il n'y avait rien que je pourrais faire pour faire avancer quoique ce soit à ce moment. A l'évidence, DC est pris dans des changements qu'ils doivent faire, et je comprends que ces décisions soient difficiles à l'heure actuelle."

Une déclaration soutenue par James Gunn lui-même par la suite, affirmant que les deux n'ont eu que des échanges "plaisants et professionnels". Comprendre par là que personne n'a envie d'entretenir l'image d'une crise ou d'un drama interne, puisque Warner Bros. est secoué par ces feuilletons depuis maintenant de nombreuses années. D'un point de vue plus pragmatique, comme pour l'annulation du film Batgirl, une nouvelle direction s'installe et doit visiblement marquer une scission nette avec ce qui s'est fait auparavant. La période de transition - dont Gunn a déjà parlé publiquement - est forcément difficile à vivre pour une partie du fandom, et le climat général aura vite fait de vouloir trouver des "gentils" et des "méchants" dans l'histoire - sauf que la réalité dispose d'un peu plus de nuances, particulièrement dans une industrie parfois cynique dans son pragmatisme. Et avant que vous ne sortiez vos claviers sur Facebook, relisez notre article sur l'annulation de Wonder Woman 3 : nous n'avions pas relayé de rumeur sur les conditions de cette annulation. 

A voir donc désormais comment le destin de l'héroïne se fixera dans le futur "DCU" de Gunn et Safran - notamment la question du recast, ou de la volonté de Gal Gadot de poursuivre l'aventure en Wonder Woman mais sans la réalisatrice qui l'a accompagnée sur les deux premiers films. Le feuilleton n'est techniquement pas encore fini.

Source



* This article was originally published here

Comments

Popular posts from this blog

House of the Dragon Star Recalls First Day on Set Being "The Worst F*cking Experience"

Aiden Hines Sister and Getting Jumped Video